Boulimie

Boulimie : un trouble de la personnalité dont on peut se défaire !

Qu'est-ce que la boulimie ?

La boulimie, c’est  "une faim de bœuf". En pleine crise, une personne atteinte de boulimie avale sans faim des quantités astronomiques d’aliments. Le boulimique éprouve une irrésistible envie de manger, parfois associée à la peur de ne plus être capable de s’arrêter. La personne mange sans plaisir, victime d'une pulsion incontrôlable à laquelle il lui est impossible de se soustraire, même lorsque la sensation de satiété se fait sentir.

Les personnes boulimiques témoignent souvent de cette absence de contrôle dans l'acte de manger : "C’est comme si quelqu’un d’autre agissait en moi, contre mon gré". Le boulimique a alors le sentiment intense et troublant de ne plus avoir de prise sur son propre corps.

Les personnes atteintes de boulimie ont terriblement honte de ces crises et souffrent d'un immense sentiment de culpabilité. Pourtant, elles y reviennent sans cesse.

Boulimie et anorexie, deux troubles alimentaires aux poignantes similitudes

La peur de grossir représente la seconde caractéristique forte de la boulimie. En effet, les boulimiques développent très exactement la même pensée anorexique (maigrir) que les malades souffrant d'anorexie mentale.

Il leur est insupportable de prendre ne serait-ce qu’un kilo. Il leur faut donc se débarrasser au plus vite de ce qu'ils ont ingurgité durant la crise. Pour cela le plus évident, sinon le plus facile, est de provoquer un vomissement.

Une réaction qui se constate dans plus de 95 % des cas. Pour la personne boulimique, l'acte de vomir reste douloureux, mais il est également impératif puisqu'il lui est interdit de grossir !

〈 Source : 100 idées pour se sortir d’un trouble alimentaire - Pr : Daniel Rigaud 〉

Peut-on soigner la boulimie ?

Bien qu’elles aient toutes l’impression d'une pulsion incontrôlable, cette perte de contrôle n'est pas là même d'une personne boulimique à l'autre.

La crise de boulimie survient le plus souvent lorsque la personne est seule, en secret et à l'abri des regards. Bien qu'elle puisse intervenir à tout moment de la journée, la crise a généralement lieu après l’école ou le travail, le soir ou la nuit.

Chez certaines personnes pourtant, la pulsion devient si forte qu’elles ne parviennent plus à se maîtriser et ne font plus attention à la présence des autres.

Cet aspect témoigne de l'état relatif de la perte de contrôle. Une personne boulimique peut reprendre se contrôle à condition d'un travail poussé sur elle-même, accompagnée par un thérapeute spécialisé.

Dominique Morinello - thérapeute sur Lyon et en Rhône-Alpes spécialiste des troubles alimentaires.