Le TCA  est une bouée, c'est une sécurité provisoire, paradoxalement vitale et protectrice pour ne pas couler mais qui vous enferme et vous empêche de vivre

Que vous soyez en prise avec la boulimie, l'anorexie ou l'hyperphagie le symptôme s'est mis en place dans un moment de votre vie pour permettre de venir colmater un manque, maintenir un équilibre provisoire. C'est une bouée de sauvetage pour rester en vie et éviter un effondrement. Pour le dire autrement : ne pas couler !

Aujourd'hui cette bouée vous encombre, vous empêche de vivre pleinement votre vie, vous isole mais ce n'est pas tant la bouée qui pose problème, c'est de pouvoir apprendre à nager dans les différents courants de la vie. A ce moment là votre bouée vous ne sera plus d'une grande utilité.

Traiter et se focaliser uniquement sur le symptôme/maladie ne réglera en rien le problème de fond identitaire. Contacter directement le cabinet pour prendre RDV ou avoir des renseignements sur les diverses formes de travail proposées.

Contacter le cabinet

Se libérer de la Honte & de la Culpabilité

" Durant cinq ans j'ai caché ma boulimie à mon compagnon. Je faisais mes crises quand il n'était pas la, j'avais tellement honte et peur qu'il le découvre et qu'il me quitte... Même mes amies n'en savaient rien. Les invitations au restaurant m'angoissait à un point... J'avais l'impression de vivre une double vie.

Avec la thérapie et l'aide du groupe j'ai pu reprendre confiance et m'affranchir de cette honte qui me collait à la peau "

Estelle

Dans la boulimie vomitive, le poids reste stable car les personnes le régulent avec les vomissements, il n'y a pas de stigmate visible contrairement à l'anorexie. Toutes les boulimiques peuvent cacher leur problème alimentaire à leur entourage car leur poids est stable. Toutes les boulimiques se sentent coupables et honteuses, voir anormales. Le sentiment de honte et de culpabilité isole et renforce la mauvaise estime de soi. Sortir de la honte et de la culpabilité demande du temps, de la patience et passe par un travail thérapeutique spécifique individuel et de groupe qui permet de pouvoir construire la sécurité nécessaire qu'il leur manque pour sortir de l'enfermement.

Prendre un RDV individuel

La thérapie de groupe pour les TCA : Un puissant processus transformateur de Changement et de Croissance.

"Le travail en groupe m'a aidé à grandir, à m'aimer et à devenir non pas une autre mais moi même."
Sophie

La psychothérapie de groupe en Gestalt-thérapie pour les TCA et autre addiction n'est pas un groupe de parole où chacun expose son problème de boulimie, d'anorexie, de nombres de crises par jour ou le nombre de calories ingurgitées. L'accent est mis sur les interactions, sur ce qui se passe en elle-même quand une personne parle de ses difficultés, de sa peur, du rejet, de la colère ou de l'attirance. La psychothérapie de groupe en Gestalt est comme un laboratoire humain sécurisé où l'on va, à son rythme, commencer à reconnaître, ressentir, exprimer et se réconcilier avec ses émotions grâce aux autres membres du groupe. La grande spécificité de la Gestalt-thérapie en groupe est le travail d'expérimentation qui va permettre de faire une autre expérience de qui on pense être ou pas, de changer ses représentations, ses croyances et certitudes. Pour cela nous utilisons : les jeux de rôles, mises en scène, travail avec le corps, l'utilisation de la terre, peinture, collage...

Le travail en thérapie de groupe permet de :

  • lâcher le contrôle du mental progressivement et sortir des ruminations.
  • vous confronter, vous positionner et habiter votre place face à l'autre et aux autres sans masque.
  • ne plus subir vos émotions, ne plus les anesthésier, les refouler mais de les identifier, les laisser vivre, les exprimer et pouvoir apprendre à les contenir sans nier leur existence.
  • sortir de l'isolement et s’apercevoir que vous n'êtes plus toute seule, que les autres aussi traversent des problèmes identiques au vôtre, que c'est possible de se libérer d'un TCA, car vous pouvez être témoins du travail thérapeutique des autres et de leur construction identitaire.
  • restaurer la confiance en soi, l'image de soi, et l'estime de soi en profondeur.

Prendre un RDV thérapie de groupe

Sortir des apparences et construire son identité.

Qui suis-je ? Qui suis-je avec les autres ? Une personne qui n'a pas une bonne idée d'elle - même souffre d'un défaut d'enveloppe.
Je montre à l'autre ce que je ne suis pas car je ne sais pas vraiment qui je suis, alors j'invente un personnage idéal.

En quelque sorte les personnes qui sont en prise avec un TCA sont prêtes à tout pour se faire remarquer ou être remarquables. C'est ce que j'appelle "la vitrine sociale". Il faut toujours être au top, la perfection absolue, ne montrer aucune émotion négative, être au service des autres, éviter la confrontation et le conflit, dire oui alors que j'ai envie de dire non. Ce masque social est une sécurité provisoire, voir même une survie, contre la crainte de l’effondrement.

Dans les TCA la relation à l'autre et aux autres est problématique, il n'y a aucun repère intérieur car trop souvent les émotions sont gelées, anesthésiées, non nuancées. Cette fausse identité vient faire soutient à ce vide identitaire. On ne peut exister seul, l'être humain est indissociable de son environnement, nous nous transformons et existons à l'occasion d'un autre, des autres. Le travail en Gestalt-thérapie peut permettre d'apprivoiser ses émotions, de les vivre sans débordements, de s'affirmer et se positionner face aux autres tel qu'on est, ni plus ni moins, sans être dans l'angoisse permanente d'être rejetée ou abandonnée. Vous pouvez apprendre à être avec les autres sans disparaître, sans peur d'être engloutie ou dévorée par l'autre. Apprendre à trouver la juste distance relationnel au fur et à mesure que vos repères, votre socle sécuritaire intérieur se construise.

Appeler le thérapeute

Une psychothérapie non traditionnel où la relation patient<>thérapeute est un facteur central dans le ici et maintenant de la rencontre

Au commencement est la relation...

La psychothérapie en Gestalt-thérapie ne se focalise pas sur le pourquoi mais sur le comment. Comment je continue à vivre de telle façon avec ce symptôme, ou comment est-ce qu'il m’empêche de vivre autrement ?

La spécificité d'un travail en psychothérapie d'orientation Gestalt est que vous n'êtes plus toute seule en face d'un autre, mais le thérapeute est engagé dans la relation et impliqué. C'est à dire qu'il est dans une pleine présence et conscience avec ce qu'il vit (émotion, sensation, image...) en face du patient et val'utiliser à une juste mesure à une visée thérapeutique. La Gestalt-thérapie prend en compte la personne dans sa totalité : le corps et la dimension émotionnelle.

En Gestalt-thérapie nous regardons la personne comme un tout, avec l'ensemble de ses expériences et sa façon d'être dans l'instant de la rencontre. Le symptôme que porte une personne (anorexie, boulimie, hyperphagie) va venir teinter, influencer, perturber, s'actualiser dans la rencontre patient<>thérapeute et c'est à partir de ce qui va émerger de la rencontre que le thérapeute va travailler.

Le focus n'est pas mis sur le symptôme mais sur comment la personne existe avec ce symptôme et sa fonction dans chaque instant de la rencontre.

Prendre RDV