La culpabilité est un frein à l'épanouissement et peut entraîner un comportement alimentaire compulsif La culpabilité est un sentiment toujours présent chez les malades souffrant de Troubles du Comportement Alimentaire (TCA). Mais d’où vient ce ressenti et pourquoi est-il autant présent quand on parle de troubles alimentaires. ? Nous verrons ensemble que la culpabilité est un sentiment profondément ancré chez les malades et qui peut être un frein au développement personnel.

Les origines de la culpabilité

La culpabilité est en général liée à l’enfance. Nous avons tous entendu parler du complexe d’Œdipe. Dès que nous découvrons notre sexualité, nous développons un amour envers le parent du sexe opposé et une rivalité envers le parent du même sexe. Très souvent, l’enfant qui ressent cela a honte de ressentir cela et n’ose pas en parler. Les cas de divorce chez les parents peuvent aussi accentuer cette culpabilité œdipienne.

La culpabilité peut venir d’un sentiment de ne pas trouver sa place au sein de la famille, de ne pas se sentir à la hauteur et d’avoir l’impression de décevoir son entourage.

Culpabilité et TCA

La culpabilité entraîne la plupart du temps un manque d’estime de soi. Ce ressentiment provoque un besoin de se punir en s’attaquant à une fonction naturelle chez tous êtres humains : manger.

Se restreindre de manger ou manger par excès est une forme de punition. Elle tombe donc dans des comportements alimentaires à risque comme l’anorexie et la boulimie en luttant contre sa faim ou en se faisant vomir.

Étant donné que les TCA sont souvent faits de « rituels » alimentaires, les TOC apparaissent et sont aussi une forme de punition.

Ces maladies entraînent irrévocablement de la culpabilité. Les malades ont honte d’être malades et de faire du mal à leurs proches. Les malades de TCA aiment contrôler leur corps, ils sont en colère contre ce dernier, car il n’est pas assez bien à leur gout. Ils ne comprennent pas forcément non plus ce qui leur arrive et les raisons de leur mal-être.

Les Troubles du Comportement Alimentaire provoquent aussi des carences et entraînent fatigue et anxiété. Cela peut aussi être très mal vécu par le malade.

La culpabilité est une pathologie qui s’alimente en permanence.

Comment se débarrasser de cette culpabilité ?

Il n’est jamais simple de se libérer de ce sentiment de culpabilité. Ce sentiment nous dévalorise et nous enferme dans un schéma de pensées souvent erronées.

Pour se sortir de ce mode de pensées, il est important déjà de trouver un exutoire. L’écriture ou la peinture sont de bons exutoires. Ainsi, vous pourrez faire ressortir toute votre souffrance et décharger tout le fardeau que représente la culpabilité.

Il est important aussi d’être entouré de personnes positives. Vous ne faites rien de mal et que vous n’êtes pas seul.

Bien sûr, si la culpabilité est trop grande et qu’il est pour vous impossible de vous délester de ce poids, une psychothérapie peut devenir impérative. Quand on souffre d’une forte culpabilité la thérapie de groupe est vivement conseillée. Parler et échanger avec d’autres permet de mieux comprendre ce qui provoque cette culpabilité. Vous pourrez partager un vécu et de trouver les clés pour la dépasser.